vendredi 24 avril 2015

Un dessert pour attendre les fruits rouges.....et une autre suggestion de présentation.....

Les fraises commencent à pointer le bout de leur nez...mais la pleine saison des fruits rouges, groseilles ou framboises est encore un peu loin....

Heureusement que notre époque moderne, qui a quand même des bon côtés, si, si...., a inventé le congélateur.....

Quand, il y a quelques semaines, la maison Monin m'a envoyé quelques uns de leurs produits, une bouteille de Fruits de Monin à la framboise m'a donné envie d'un dessert qui permettrait d'attendre des jours un peu plus chauds tout en ayant déjà en bouche un avant goût estival....





Et j'ai entrepris de renouveler la recette de trifle aux framboises très britannique que je fais depuis des années avec de la poudre à custard et de la jelly......

En voilà ma recette.....mais l'honnêteté m'oblige à vous prévenir d'attendre, avant de la faire telle quelle, de lire la fin du billet....

Trifle aux framboises 


  • 12 biscuits cuiller
  • 300ml de Fruit de Monin framboises
  • 200ml d’eau
  • 6 feuilles de gélatine
  • 1 sachet de Flan impérial
  • 500ml de lait
  • 50g de sucre en poudre
  • 200g de framboises surgelées
  • 20cl de crème fluide
  • 1 yaourt fermier
  • 25g de sucre glace


Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Mélanger l’eau et le Fruit de Monin, en verser un peu dans un bol et chauffer au micro ondes.

Essorer les feuilles de gélatine et les dissoudre dans le mélange chaud. Ajouter un peu du mélange froid et mélanger, pour refroidir le tout, puis reverser dans le reste de mélange fruité. Réserver.

Mettre le lait dans une casserole avec le sucre en poudre. Mélanger la poudre à flan avec un fouet et chauffer en remuant. Laisser bouillir une à deux minutes pour épaissir. Réserver.

Dans un moule à charlotte (Tupperware pour moi) répartir les biscuits le long des bords, coupés à hauteur du moule. Mettre les framboises encore gelées dans le fond. Verser la gelée (encore liquide mais froide) par dessus, puis le flan quand il est refroidi.

Répartir les morceaux de biscuits restant par dessus et fermer le couvercle.

Garder au froid au moins 6 heures. Une nuit, c’est parfait. Les framboises auront eu le temps de dégeler et la gelée de bien prendre.

Avant de servir, fouetter la crème bien froide avec le sucre glace, mélanger le yaourt bien froid aussi.


Démouler le trifle et verser de la crème au yaourt (ou mousse en principe;...) par dessus.





Dessert dégusté un jour de pluie.....les vitres en fond de photo en attestent.....ce trifle a eu l'effet escompté.....mais il m'a été impossible de vous le photographier en entier car on ne peut pas vraiment dire que son aspect ait été très harmonieux....

Ma mousse au yaourt, parfaite quand je l'ai faite et mise en poche, s'est sentie un peu défaillir en attendant d'être ajoutée par dessus et a commencé à dégouliner lamentablement.....et mes biscuits étant en fait des boudoirs, trop étroits, ils ont laissé la gelée (très bien prise...il faut quand même reconnaitre ce qui allait...) passer largement entre eux.....

Alors un bon conseil pour terminer, voici une suggestion de présentation qui vous évitera quelques galères:




Un joli verre....pas besoin de démoulage!....

mardi 21 avril 2015

Mon crumble du dimanche pour Culinoversions....

Un joli thème pour Culino Versions:
"En avril, ne te découvres pas d'un fil....en croûte ou en crumble".....
C'est Paruline qui en est la marraine et a donc choisi de nous faire cuisiner des trucs couverts....




Il ne m'a pas fallu chercher très loin, je l'avoue....quand je ne sais pas trop quoi cuisiner comme dessert du dimanche midi, je regarde en général la corbeille de fruits et souvent, ça finit comme ça...




En crumble....

Et comme j'ai souvent des paquets de spéculoos en réserve, ils viennent rendre la pâte encore plus parfumée et croquante.....

Celui ci est de saison, uniquement aux pommes, car c'est encore ce qu'on a le plus par chez nous en ce moment, mais si la curiosité vous pousse à cliquer sur mon index de recettes, vous en trouverez d'autres....


Crumble aux pommes et spéculoos:


  • 100g de farine
  • 100g de poudre d'amandes
  • 100g de sucre en poudre
  • 100g de beurre bien froid
  • 100g de spéculoos
  • 2 ou 3 pommes
  • 2 ou 3 c à s de vergeoise
Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre d'amandes, le sucre en poudre. Ajouter le beurre coupé en morceaux et travailler le tout du bout des doigts pour obtenir comme des grosses miettes.

Ecraser grossièrement les spéculoos et mélanger au reste.

Eplucher les pommes et les couper en cubes. Mettre ceux ci dans un plat allant au four et saupoudrer de la vergeoise.

Répartir la pâte par dessus en l'émiettant du bout des doigts.

Cuire au four à 180° pendant environ 35 minutes.





Il est meilleur encore tiède....et si on est gourmand, on peut arroser sa part d'un peu de crème fraîche bien froide ou l'accompagner d'une boule de glace à la vanille....

A bientôt sur Culino Versions pour d'autre recettes sur ce thème....

samedi 18 avril 2015

Un gâteau de voyage....au citron tout aussi voyageur....

Le terme de "gâteau de voyage" m'a toujours plu....il m'évoque des dames en chapeau déballant un cake d'un torchon à carreaux dans une diligence ou un train à vapeur....

Dans mon cas, le gâteau serait plutôt appelé à prendre le TGV.....

Effectivement, quand j'ai cherché quel type de plat apporter pour le salon du blog culinaire à Paris, afin de participer au buffet du midi, il fallait que je trouve un truc qui supporterait d'être préparé 2 jours à l'avance et de voyager sans dégât majeur....pas de chou à la crème quoi....

Alors le cake, gâteau de voyage par excellence, c'est à dire supportant d'être un peu conservé et facilement transporté a été ma solution....




En fait, il y en a eu 2 petits....dont l'un trône ici au 1er plan....

Ils étaient au citron, selon la recette déjà testée à la bergamote que j'avais empruntée à Annie, de Mosaïques et oliviers

Et ils m'ont permis de goûter ce que m'avait gentiment envoyé Docteur Chocolatine quand j'avais participé à son concours rigolo Défi avant/après, et gagné le 1er prix avec ma bolognaise.....dont la photo ne pouvait qu'être amélioré...

Un colis gourmand est arrivé de sa part, avec plein de bonnes choses, dont certaines mitonnées par elle, notamment un confit de citron, selon la recette de Philippe Conticini....

Cake au citron et confit de citron:


  • 300g de sucre
  • 180g de beurre très mou
  • 225g de farine
  • 1/2 c à c de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 4 oeufs
  • les zestes et le jus de 2 citrons (bio et lavés)
  • 2 c à c de confit de citron


Beurrer le moule à cake et le mettre au réfrigérateur.

Mélanger le beurre et le sucre et fouetter pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter les oeufs et fouetter à nouveau.

Mélanger la farine, la levure et le sel et incorporer au mélange précédent. Ajouter le jus et le zeste des 2 citrons ainsi que le confit de citron. Bien mélanger.

Verser dans le moule, mettre au four préchauffé à 190° pendant 20 minutes puis baisser à 150° et cuire encore environ 40 minutes (en couvrant d'un alu s'il prend trop de couleur)


Sortir le gâteau, le démouler et l'emballer tout chaud dans du film plastique. 




La recette originale prévoyait un glaçage, mais j'avais des craintes quant à son aspect esthétique après emballage et transport.....

Il a donc été emballé tout chaud, a gardé 48 heures hors frigo et a été déballé par les charmants jeunes gens, élèves de l'école hôtelière de Soissons qui assuraient efficacement toutes les menues tâches du Salon du blog culinaire 

Et je l'ai trouvé bon.... et encore moelleux....j'espère que d'autres aussi....

mercredi 15 avril 2015

Paris....un salon du blog....une recette de légumes avec Lidl...une rencontre sympa...

Donc, samedi dernier, je suis allée à Paris.....je sais, ce n'est qu'un détail pour vous...mais pour moi ça veut dire beaucoup.....(air connu...)

Non....revenons à nos moutons....si je suis allée jusque là bas, c'est d'abord pour le salon du blog culinaire, organisé par 750g.com.....

Une journée riche et gourmande, dans la bonne humeur....




Avec plein de bonnes choses à déguster.....




Préparées par des mains expertes....

Par exemple, Yves Camdeborde a cuisiné avec quelques blogueuses une salade printanière au cabillaud, ce qui m'a permis d'apprendre que l'eau filtrée était géniale pour cuire les légumes et le poisson....et qu'on pouvait griller des tomates cerises au chalumeau....




J'ai goûté....regoûté....et dégusté un dahl de lentilles corail cuisiné par Dorian qui nous a raconté ça et cuisiné avec l'aide de quelques unes.....

J'ai testé un bubble tea, préparé par Pascale Weeks, ainsi qu'un chocolat chaud aux épices....délicieux...tellement bon que j'en ai oublié de photographier....



J'ai fait un voeu en croquant les première fraises de l'année....des fraises de Carpentras délicieuses....

Bref....je vous donne la version courte, mais il y a encore eu plein d'autres ateliers, vous pouvez voir toutes les photos sur le site de 750g.....

Si j'ai découvert que l'eau filtrée Brita semblait faire des merveilles en cuisine et qu'il m'a été confirmé que l'huile d'olives Puget était sympathique aussi....j'ai appris que les légumes de Lidl étaient de très bonne qualité....

En fin de journée, une surprise m'attendait d'ailleurs de leur part.....je suis repartie les bras chargés de légumes et de fraises....




Un aperçu....posés sur le lit de la chambre d'hôtel....car je ne rentrais à Lille que le lendemain soir....et bien, malgré mes craintes quant à leur conservation hôtelière....tout était encore très bon au retour à la maison.....

Un petit concours nous était d'ailleurs proposé en même temps: cuisiner quelque chose avec au moins 4 des produits....

Inutile de vous dire que la majorité a servi à faire une ratatouille (on ne voit pas les aubergines sur la photo....mais elles étaient là....) cependant, c'est peut être un peu simple pour concourir....

Les carottes avaient des fanes bien vertes.....un gros bouquet de persil les accompagnait, ainsi que de gros radis rouges et des petites tomates oranges......

Avec quelques crevettes et 2 ou 3 autres bricoles, voilà ce que ça donne:




Des flans aux fanes de carottes, persil, radis, tomates et crevettes:


  • 2 grosses poignées de fanes de radis
  • 2 grosses poignées de persil
  • 8 gros radis rouges
  • 8 tomates cerises orange
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 250g de ricotta
  • 3 oeufs
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • un peu de lait
  • un peu d’huile d’olive
  • sel, 5 baies moulues
  • 200g de crevettes grises cuites décortiquées


Laver et essorer les fanes de carottes et le persil. Réserver.

Éplucher et émincer les échalotes. Les faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Quand elles commencent à s’attendrir, ajouter les fanes de carottes hachées grossièrement au couteau et laisser cuire en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’elles commencent à s’attendrir.

Ajouter alors les gousses d’ail épluchées et écrasées et le persil haché au couteau. Laisser cuire quelques minutes et réserver.

Battre les oeufs, ajouter la ricotta et la fécule de maïs délayée dans un peu de lait. bien mélanger le tout.

Nettoyer les radis, les couper en morceaux et ajouter au mélange, de même que les crevettes. Mélanger. Assaisonner et goûter. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Huiler légèrement 4 ramequins ou terrines et y répartir le mélange.

Ajouter sur le dessus les tomates cerises coupées en 2.


Cuire environ 30 minutes au four préchauffé à 180°.




Là, vous avez la version un peu aplatie....mais je vous assure qu'en sortant du four c'était plus joli!.....

Quant aux fraises....elles ont été juste accompagnées d'un peu de fromage blanc ou de yaourt....trop contente d'enfin y gouter cette année pour les manger autrement que nature.....mais ce n'est que le début de saison!....

Quant à mon week end parisien, il n'était pas terminé. 

Dimanche, pendant que certains avalaient les kilomètres du marathon, j'ai plus simplement brunché en terrasse....et enfin rencontré "en vrai" le Dr Caso dont je suis le blog et la Photo de truc depuis des années....

Un moment convivial....avec d'autres blogueuses bien sympathiques aussi....

Bon....et bien maintenant il faudra attendre un an pour refaire tout ça!....

dimanche 12 avril 2015

C'est quand même beau une orange!...

Bon!....vous allez peut être trouver que je ne me renouvèle pas beaucoup dans mes inspirations....que je suis devenue un peu monomaniaque.....mais c'est vrai que je ne m'en lasse pas.....

Avouez....




Elles n'étaient pas tentantes ces oranges Tarocco?....on n'a pas envie d'en mettre à toutes les sauces?....parce qu'en plus elles ont un goût parfait!....d'ailleurs, vous voyez: le gâteau a déjà été largement entamé avant d'être immortalisé....

Allez, un coup d'oeil quand même avant qu'on ne le coupe.....




La recette en a été empruntée à Mamina, et même si le résultat est un peu plus rustique chez moi que chez elle, on l'a beaucoup apprécié!.....


Cake à l'orange, chocolat blanc et huile d'olive:


  • 2 oranges bio
  • 120g de farine
  • 50g de poudre d'amandes
  • 1 sachet de levure chimique
  • 80g de sucre
  • 100g de chocolat blanc râpé
  • 60ml d'huile d'olive
  • 2 oeufs
  • 1 jus d'orange et une cuiller à soupe de sucre en poudre
Mélanger la farine, la levure et la poudre d'amandes.

Laver et sécher les oranges. En zester finement une, réserver.

Peler les 2 oranges à vif, récupérer les suprêmes au dessus d'un bol pour récupérer le jus. Mixer la pulpe et le jus et conserver 100ml de la purée obtenue.

Battre les oeufs et le sucre. Ajouter le zeste, la purée de fruit et l'huile puis le chocolat blanc, bien mélanger. Incorporer le mélange farine amandes en 2 fois en mélangeant à chaque fois. 

Beurrer et chemiser un moule avec du papier cuisson, sauf si il est en silicone, et y verser la pâte.

Cuire au four préchauffé à 170° pendant environ 35 minutes.

5 mn avant la fin de sa cuisson, chauffer le jus et le sucre dans une casserole jusqu'à ébullition. Quand le gâteau est cuit, verser le sirop dessus, en le laissant dans le moule.

Laisser refroidir avant de démouler.



Pour tout vous avouer, j'ai eu un moment de distraction....et j'ai laissé presque caraméliser le mélange de jus d'orange et de sucre....

Au lieu d'un sirop à verser, c'est un caramel que j'ai étalé à la surface....et en fait c'était très bon comme ça...vous testerez....



jeudi 9 avril 2015

Toujours des agrumes....version salée et voyageuse...

Comme promis, on reste dans la cuisine des agrumes. 

Version salée, comme il y a quelques semaines, quand c'était le thème de Culinoversions.

Et version voyageuse car c'est une recette bricolée lors de notre semaine de vacances de mars....




Il faisait magnifique ce jour là....un peu frais pour déjeuner dehors, mais assez ensoleillé pour immortaliser le plat....du canard à l'orange..... moins classique que la version traditionnelle, celle ci est aussi parfumée au gingembre.

Canard poêlé à l'orange et au gingembre:


  • 1 gros filet de canard
  • 2 ou 3 échalotes
  • 1gousse d’ail
  • 1 grosse orange
  • 1 beau morceau de gingembre
  • sel, 5 baies moulues
  • un peu d’huile d’olive



Eplucher et émincer les échalotes. Eplucher et émincer très finement le gingembre et l’ail. Réserver.

Peler l’orange à vif, retirer les suprêmes et les réserver, ainsi que le jus obtenu en pressant avec la main (propre) ce qui reste de l’orange.

Retirer le gras du magret et le détailler en gros morceaux. Réserver

Dans une poêle, faire revenir les échalotes avec un peu d’huile d’olive, ajouter l’ail et le gingembre et laisser cuire quelques minutes jusqu’à ce que les échalotes soient tendres. Retirer de la poêle et réserver.


A la place, dans la poêle, faire dorer à feu vif les morceaux de canard, les retourner quand ils sont bien colorés, ajouter les échalotes et gingembre, ainsi que les suprêmes d’orange. Ajouter le jus, un peu de sel et quelques tours de moulin de 5 baies et faire cuire rapidement.




L'accompagnement en arrière plan, c'est de la polenta crémeuse.....c'est vite fait et ça accompagne bien ce genre de plat....

D'accord, une fois de plus j'ai utilisé quelques produits apportés de la maison, mais le canard était local et les ustensiles de cuisson aussi....

Après plusieurs séjours là bas, j'arrive enfin à ne pas brûler ce que je cuis sur les plaques électriques.....enfin, pas à chaque fois....

En tous cas, vous pouvez retenir cette recette pour chez vous, mais aussi pour des vacances: pas des heures en cuisine en rentrant de promenade....



lundi 6 avril 2015

On brade les fruits d'hiver?....des mandarines, ça vous va?....

Bon, il fait encore un peu frais mais on est quand même au printemps et avec un peu de chance, on va bientôt pouvoir passer à autre chose question fruits.....

Mais ce n'est pas parce que l'approvisionnement était un peu moins varié cet hiver qu'on s'en est passé. Du coup, j'ai encore quelques recettes en réserve, cuisinées ces dernières semaines mais encore coincées dans la mémoire de l'ordinateur.....

J'ai eu la chance en février, de profiter d'une commande groupée d'agrumes de Sicile, et de déguster des mandarines très goûteuses. On en a mangé la majorité telles quelles, mais un petit dessert un peu plus élaboré était requis un dimanche midi.....




Pas si élaboré en fait....plutôt simple à faire....de la panna cotta au chocolat blanc et aux mandarines.

Pour la recette, je me suis inspirée du blog "Un déjeuner de soleil", incontournable......la version d'origine est aux abricots...il faudra attendre un peu pour la goûter.....

Panna cotta au chocolat blanc et à la mandarine:

  • 125g de chocolat blanc
  • 300g de crème fleurette
  • 150g de jus de mandarine
  • 1 zeste de mandarine
  • 1 feuille de gélatine
  • 2 ou 3 mandarines pour les finitions
Chauffer le jus de mandarine. Faire tremper la gélatine quelques minutes dans de l'eau froide, l'essorer puis la dissoudre dans le jus de mandarine chaud.

Fondre le chocolat blanc au bain marie ou au micro ondes, puis verser dessus en 2 ou 3 fois le jus, en mélangeant bien. Ajouter la crème froide, mixer le tout puis ajouter le zeste râpé finement et mélanger une dernière fois.

Verser dans des petits pots et laisser prendre au froid au moins 6 heures.

Avant de servir, presser 1 ou 2 mandarines et répartir le jus à la surface des pots. Peler à vif une autre mandarine, et les déposer au dessus de la pana cotta.




C'est un petit dessert bien frais, qui peut se faire la veille....et avec cette quantité là de gélatine, c'est tout léger...d'ailleurs, ne cherchez pas à la présenter autrement où à la démouler, vous risqueriez quelques désagréments.....

Edda recommande de bien utiliser un chocolat blanc de couverture, sinon le résultat sera trop sucré.

Mes mandarines de Sicile ont été terminées il y a un moment, mais on en trouve encore d'autres provenance dans les magasins. J'en ai notamment acheté venant d'Israel et elle étaient bien parfumées aussi.

je sais, ce n'est pas très locavore tout ça....mais ici, surtout en cette saison, on a un choix un peu limité....

Allez....encore un peu de couleur pour vous donner envie.....




Suite des agrumes au prochain numéro.....