lundi 20 octobre 2014

Vous brunchez?.....

C'est le thème de Culino Versions  ce mois ci....




Ce n'est pas un sport qu'on pratique souvent à la maison.....le déjeuner du dimanche midi reste traditionnel, on ne se refait pas complètement.....Je crois n'en avoir préparé qu'une fois, le lendemain d'une fête familiale, pour que les lève tôt, les lève tard, ceux qui avaient un train ou un avion à prendre, ou ceux qui voulaient tout simplement se retrouver aient quelque chose à se mettre sous la dent....

C'est vrai que c'est une bonne solutions pour que chacun y trouve ce qui lui convient....

Le sucré et le salé doivent se rencontrer sur la table dans ce type de repas.....et  comme son origine est anglo saxonne....je peux aujourd'hui vous proposer ça:




Des scones au cheddar....leur recette vient du livre que vous apercevez sur la photo, il est en anglais, édité par Marks and Spencer.....et il date de 1977.....je ne sais pas si on avait déjà entendu parler du brunch à l'époque...

Comme je suis assez sympa, je vous traduis la recette.....un peu modifiée par mes soins d'ailleurs....

Scones au cheddar:


  • 200g de farine
  • 1/2 c à c de sel
  • 1 c à c de bicarbonate de soude
  • 2 c à c de crème de tartre  (à défaut de ces 2 produits, mettre 1,5 c à c de levure chimique)
  • 1/2 c à c de poudre de moutarde anglaise
  • 45g de beurre
  • environ 100ml de lait battu ou fermenté
  • 75g de cheddar râpé
Mélanger la farine, le sel, le bicarbonate et la crème de tartre dans un bol. 

Ajouter le beurre froid coupé en petits morceaux et le fromage et mélanger du bout des doigts, comme pour un crumble, jusqu'à une consistance de sable grossier.

Ajouter progressivement le lait battu et mélanger sans trop travailler la pâte, jusqu'à obtenir une consistance souple mais non collante.

Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et l'étaler sur une épaisseur de 1,5 cm. Couper en 8 morceaux ou faire des ronds à l'emporte pièce si on a plus de courage....

Les poser sur la plaque recouverte de papier sulfurisé et cuire une quinzaine de minutes au four à 190°.




Ils sont impressionnants, non?.....

Moi j'aime bien manger du fromage avec mon thé ou mon café du matin.....ces scones seraient un accompagnement un peu plus sophistiqué que ma tartine.....pour un brunch, c'est ce qu'il faut non?.....même si les tartines peuvent être aussi les bienvenues....

Et si vous avez le chance d'avoir un temps encore estival......vous pouvez aussi bruncher sur la terrasse ou au jardin.....




Pour d'autres idées....ça se passera sur Culino Versions.....

samedi 18 octobre 2014

J'irai revoir la Normandie.....ou elle viendra à moi.....

Il y a un truc dont je parle souvent ici, c'est que j'essaye le plus possible de me fournir en produits locaux.....par le Biocabas, ou La Ruche qui dit oui.

Mais j'aime bien aussi ce qui vient d'un peu plus loin!.....et si ça arrive en circuit court, c'est encore mieux!....

De toute façon, la Normandie, ce n'est pas très loin.....alors quand Graine des champs m'a proposé un partenariat, ça m'a démangé d'essayer....

Un colis est alors arrivé.....et voilà ce qu'il contenait....




Plutôt sympa, non!....

Il ne figure pas sur la photo, mais il y avait aussi un Neufchâtel, un fromage de là bas.....et comme je suis un peu dans une période tartelette, voilà ce qui a été fabriqué le week end suivant....




Des tartelettes à l'andouille, aux pommes et au Neufchâtel.....les pommes et la pâte à tarte du Nord pas de calais s'associant pour l'occasion aux produits normands....

La recette: pour 4 tartelettes



Mélanger rapidement, à la main ou au robot, les petits suisses avec la farine et le sel, ajouter le beurre bien froid coupé en petits morceaux, jusqu'à obtenir une boule de pâte pas trop homogène.

La garder au moins 30 minutes au froid, puis l'étaler et la répartir dans 4 moules à tartelettes.

Tartiner chacune d'1/4 du pot de Tarti Andouille.

Eplucher la pomme et la couper en cubes, et répartir ceux ci dans les moules. 

Poivrer.

Couper le fromage en morceaux et les déposer sur le dessus.

Cuire environ 25 minutes à 180°.




Délicieux!...sans me vanter....avec une salade ça nous a fait un souper complet.

J'ai encore un pot de caramel de pommes qui me fait de l'oeil dès que j'ouvre le placard et qui ne va pas tarder à se faire ouvrir....

Donc....si vous habitez partout sauf Vacsoeuil et ses environs, vous pouvez vous faire livrer tous ces produits chez vous ou en relais colis....si vous habitez dans le coin, il y a un magasin qui vous accueillera pour vous donner vos achats choisis tranquillement chez vous sur le site de Graines des champs....

PS: les produits m'ont été gentiment offerts....

jeudi 16 octobre 2014

On ne gaspille toujours pas....enfin, on essaye...

C'est aujourd'hui le journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, et diverses manifestations sont prévues un peu partout en France.....





Bon, moi je fais ce que je peux à mon niveau.....on s'améliore....ce n'est certainement pas encore parfait, il m'arrive de finir par balancer quelques trucs trainant au frigo depuis un peu trop longtemps.....mais l'idée générale est là.....

Tous les mois, dans "La cuisine de quat sous", Ciorane nous regroupe des idées de recettes utilisant les restes. Et il y a souvent des choses bien gourmandes.....

je crois que je radote un peu, car j'ai déjà proposé plusieurs fois cette idée, mais tant pis....je recommence.....avec mes tartelettes....




Elles viennent de sortir du four là....elles bouillonnent encore....

On y trouve un reste de pâte....celle que vous avez, pas salée de préférence (quoique.....faudrait goûter...) et des poires qui trainent dans la corbeille et sont en train de passer de pas mûres à trop mûres....ou qui sont déjà arrivées à ce stade...

Vous avez certainement déjà remarqué ça....les poires, on les tâte tous les jours en se disant que ça y est presque.....que demain on les dégustera au mieux de leur forme....et puis paf!....le lendemain, elles sont devenues blettes.....

La recette:

  • reste de pâte
  • poires...trop ou pas assez....mûres
  • un peu de poudre d'amandes
  • un peu de sucre
Vous étalez la pâte dans des moules à tartelette. Vous saupoudrez un peu de poudre d'amandes et de sucre dans le fond.

Vous épluchez et coupez les poires, en récupérant tout ce qui est mangeable. Vous répartissez ça dans les moules. vous saupoudrez d'encore un peu de sucre et au four 180° pour une vingtaine de minutes.....




Voilà....un petit dessert improvisé, c'est toujours sympa...et si ça vous évite de jeter c'est encore mieux!...

Et ça se décline avec d'autres fruits....ils sont rarement complètement irrécupérables....ou alors pensez quand même à les regarder un peu plus souvent....moi, je dis ça, je dis rien.....

Vous pouvez encore en faire une salade....un gâteau....un pudding (avec un reste de pain en plus...) une compote.......





mardi 14 octobre 2014

Une finale....Un anniversaire....Un concours....

D'accord....ça fait un peu fourre tout ce titre!....mais on va procéder par ordre et vous allez vous y retrouver très bien....

D'abord, la finale...

C'est celle du concours pour Octobre Rose, dont je vous avais parlé la semaine dernière....c'était samedi et on a passé un très bon moment!.....




Les mains et les mâchoires du jury et des participants ont beaucoup travaillé.....




Pour des plats salés.....




et sucrés.....

Pas de prise de tête....des rencontres, des retrouvailles "en vrai" avec des gens qu'on rencontre le plus souvent "sur la toile"....

Si vous voulez un compte rendu plus complet, les noms et les recettes des lauréats, vous aurez tout ça sur le site de l'ADCN, ou celui de Zodio, le magasin de Villeneuve d'Ascq qui accueillait tout le monde et offrait les lots...

Passons à l'anniversaire....pas le mien....celui du Salon des envies culinaires, qui aura lieu au Grand Palais à Lille du 8 au 11 novembre....avec plein de stands de bonnes choses, de démonstrations d'ateliers culinaires.....et vous pouvez vous inscrire sur le site si vous souhaitez participer à un atelier avec quelques uns des chefs de notre région.....mais dépêchez vous car les places sont limitées....




Et pour finir, le concours, c'est encore celui de Champagne en cuisine.....n'oubliez pas que vous pouvez gagner une bouteille de champagne si vous venez raconter dans les commentaires de ce billet...et en plus, voilà que vous pouvez gagner une caisse entière!.....

Si vous allez voter sur la page du concours, vous avez une chance d'être tiré au sort!.....alors si j'étais à votre place, je sais ce qui me resterait à faire!....

Bon....pas de recette, je sais....mais si vous cliquez pour le champagne, vous n'en manquerez pas!....

lundi 13 octobre 2014

Un reste de filo.....quelques fruits....espèce de strudel!.....

Non!....ce n'est pas une injure l'espèce de strudel.....c'est un gâteau!

En principe, c'est aux pommes avec une pâte très très fine.

Mais quand j'ai fait quelques essais pour ma recette de croustillants , pour le concours Champagne en cuisine, je n'ai pas utilisé toutes les feuilles de filo que j'avais acheté. Et ça ne garde pas longtemps, ça sèche......ça aurait été triste de les laisser perdre!

J'avais déjà utilisé des pommes et des noisettes pour en faire un dessert, cette fois ce sont des quetsches qui attendaient dans la corbeille.....et quelques palets bretons du stock rapporté de mon séjour dans le Morbihan s'y sont gentiment associés....




La recette:

  • 500g de quetsches
  • 4c à s de poudre d'amandes
  • 3 c à s de sucre vanillé maison (sucre de canne avec des bâtons de vanille dans le bocal)
  • 3 palets bretons
  • 5 grandes feuilles de filo
  • 30g de beurre


Laver les prunes et les couper en 2, en les dénoyautant, dans un bol. Ajouter la poudre d'amandes et les sucre et mélanger.

Faire fondre le beurre.

Sur une plaque, étaler une feuille de filo et la beurrer au pinceau. Superposer ainsi les 5 feuilles.


Sur environ 1/3 de la surface, mettre les prunes, en laissant une bordure à droite et à gauche.




Ajouter les biscuits écrasés grossièrement, rabattre les feuilles de filo pour façonner une espèce de boudin. 

Passer la surface au beurre restant et cuir au four à 180° environ 30 minutes.


Bon....j'ai pris la photo du truc entier pour vous donner une idée...mais j'avoue qu'esthétiquement mon gâteau était peut être un peu "brut".....on peut certainement rouler ça avec beaucoup plus soin.....

Ceci dit, dans l'assiette....peu importe! l'important est le goût et le croustillant de la chose et là.....c'est gagné!

Les croustillants du concours?.....vous pouvez aller les voir, et peut être voter pour eux sur la page des Champagnes de Vignerons.....

Et n'oubliez pas qu'il y a une bouteille de champagne à gagner sur ce billet là.........


vendredi 10 octobre 2014

Une sortie pour samedi et un plat pour dimanche....

Si vous m'avez un peu suivie, vous vous souviendrez que j'avais proposé 2 recettes au concours "La cuisine en rose", de l'ADCN, organisé pour le soutien de la campagne Octobre rose, pour faire connaitre l'intérêt du dépistage du cancer du sein.....




Une Tarte aux pommes et cannelle, et un gratin de coquillettes au jambon, 2 plats familiaux s'il en est.. 

Eh bien figurez vous que ces 2 recettes ont été sélectionnées pour la finale, qui aura lieu ce samedi après midi au magasin Zodio, à Villeneuve d'Ascq. 

N'hésitez pas à aller voir sur le site les autres recettes finalistes, et si vous passez dans le coin demain, vous saurez où me trouver.....

Bon, je sais, du coup, vous n'aurez pas le temps de vous avancer pour mitonner un bon petit plat pour votre dimanche midi.....





Alors je vous aide avec une idée simple et rapide, qui plaira à tout le monde....du poulet!

En fait, c'est une recette empruntée à Cricri les petites douceurs, des cuisses de poulet au citron et au romarin...

La recette:


  • 4 cuisses de poulet fermier
  • 1 citron jaune
  • 8 gousses d'ail
  • 4 branches de romarin frais
  • sel, piment d'espelette
  • 3 c à s d'huile d'olive
  • un peu de vin blanc sec
Peler l'ail. En écraser 3 gousses au presse-ail et les mélanger avec le jus d'un demi citron, le sel et le piment d'espelette.

Mettre les cuisses du poulet dans un plat, les badigeonner avec le mélange et glisser une branche de romarin sous chacune d'elle. Répartir les autres gousses d'ail dans le plat.

Ajouter un peu de vin blanc et couvrir d'un papier aluminium. Cuire 30 minutes à 200° puis découvrir, arroser les cuisses du jus (en rajoutant un peu de vin blanc si nécessaire) et cuire encore 10 minutes, en terminant au gril si nécessaire.




Cricri ne met pas de vin blanc et retire la peau du poulet.....mais à la maison, on est un peu addict à la sauce, et le plat était plus juteux comme ça.....

Et il ne vous aura pas échappé qu'il n'y a que 2 cuisses sur la photo au lieu des 4 annoncées dans la recette, mais vous savez ce que c'est.....on sort le plat du four....on commence à se servir.....et.....

Zut!.....j'ai oublié la photo!......

Mais tout se répare!......

jeudi 9 octobre 2014

Champagne!..... de Vignerons!.....vous voulez gouter?.....

Le champagne.....je suis certaine que pour beaucoup d'entre nous, ce mot lui même est évocateur de plein de souvenirs....de fêtes.... de naissances.....de réussites....de nouvelle maison....de.....tout ce que vous voulez et qui vous fait plaisir!....

Alors quand on m'a proposé de participer au concours organisé depuis quelques années maintenant par Les Champagnes de vignerons, je n'ai pas hésité très longtemps!....




Les Champagnes de vignerons, c'est une marque collective qui regroupe près de 5000 vignerons ou sociétés et qui veut refléter leurs valeurs:
Diversité, qualité, savoir faire, passion.......

Le concours consiste à élaborer une recette qui s'accorde au mieux avec l'une de leurs cuvées, cette année le blanc de noir. Eh oui!....quoique clair, le champagne peut être fait avec du raisin noir.....chose qui m'avait toujours étonnée dans mes jeunes années....et dans ce cas précis, ce sont des cépages Pinot noir et Pinot meunier qui donnent leur jus pour sa fabrication....

Il était prévu une vidéoconférence pour nous permettre de découvrir et gouter toutes les subtilités des champagnes qui nous étaient proposés, mais j'étais médicalement incapable d'en profiter aux dates dites, et c'est tout simplement avec MrD que nous nous sommes organisés notre petite dégustation quelques jours plus tard....





Et pour la recette qui commençait à me venir en tête, j'ai choisi un champagne Bernard Tornay. Cette cuvée provient d'une seule parcelle, dont les vignes ont un âge moyen de 25 ans, dans la montagne de Reims.....cépage de Pinot noir uniquement....

La recommandation de Jean Michel Deluc, Maître sommelier et ancien Chef sommelier du Ritz était ainsi rédigée:
"Vin à la robe or vert très pâle. Les bulles sont fines et crémeuses. Le nez vif dévoile des notes de café et de yuzu. En bouche, l'attaque est souple, ensemble équilibré par la fraîcheur du nez sur une finale de peau de pamplemousse. Vin de bonne longueur."

Voilà pourquoi je propose, pour grignoter en dégustant une flûte bien fraîche, des croustillants de crevettes et endives au pamplemousse.

La recette, pour 4 croustillants:


  • 200g de crevettes roses cuites décortiquées
  • 3 belles endives
  • 1 ou 2 pomelos roses (selon leur qualité juteuse…)
  • 4 grandes feuilles de filo
  • 100g de ricotta
  • 1 oeuf
  • huile d’olive
  • huile d’olive au pamplemousse
  • sel, 5 baies moulues
  • 4 moules à tartelettes


Zester un des pomelos finement et réserver.

Presser les pomelos pour en recueillir le jus.

Mettre les crevettes dans un bol, les arroser de jus de pamplemousse et d’un peu d’huile parfumée. Ajouter quelques tours de moulin 5 baies et un peu de zeste de pomelos. Réserver au froid en remuant de temps en temps.

Nettoyer rapidement les endives, retirer le petit cône parfois amer au pied, les couper en 2 dans la longueur puis en morceaux.

Dans une poêle, chauffer un peu d’huile d’olive et y faire revenir les endives à feu assez vif, saler, ajouter ensuite progressivement du jus de pomelos et les cuire en baissant un peu le feu jusqu’à ce qu’elles soient confites. Laisser refroidir dans une passoire pour éliminer au maximum le jus pouvant subsister.

Étaler les feuilles de filo et les couper en 2 puis en 3 pour obtenir 24 morceaux dont la diagonale est un peu plus grande que le diamètre de vos moules à tartelettes.

Selon la taille de vos feuilles, il peut être nécessaire d’en prendre plus, le but étant d’obtenir 24 morceaux de cette taille.

Mélanger un peu d’huile au pamplemousse avec de l’huile d’olive simple (environ ⅓ ⅔).
Huiler chaque morceau au pinceau et les superposer par 6 dans chaque moule, en les décalant à chaque fois en étoile.


Battre l’oeuf avec la ricotta, mélanger aux endives égouttées. Ajouter un peu de zeste de pomelos de sel et quelques tours de moulin de 5 baies selon votre goût.

Répartir le mélange dans les moules recouverts de pâte et disposer les crevettes par dessus. Couper celle ci si elles vous semblent un peu grosses.

Refermer les croustillants en rabattant les feuilles de filo sur le dessus et badigeonner la surface d'un peu d'huile d'olive.

Cuire environ 25 minutes dans un four préchauffé à 180° (en chaleur tournante)





Si ma petite recette était sélectionnée, je pourrais, au final, aller passer un petit week end dans un Relais et Château champenois.....ce qui ne saurait me déplaire.....

Mais vous aussi, pour vous récompenser d'être venu jusqu'au bout de ce billet, vous pouvez gagner!....

Ecrivez un commentaire où vous raconterez votre meilleur souvenir lié au champagne, et je tirerai au sort pour que l'un d'entre vous reçoive une bouteille de champagne!.....

Vous avez jusqu'au 15 novembre...... 

Et si cette recette vous a plu, vous pouvez aller voter pour elle sur le site des Champagnes de vignerons et y découvrir les plats des autres participants....