mercredi 30 juillet 2014

Une fête nationale comme je les aime!....

Il y a déjà eu le 14 juillet....et le 21 pour mes voisins belges......

Mais cette fête là, elle ne se célèbre pas en France.....et ne commémore aucune date patriotique et historique.....

Je viens de découvrir qu'aujourd'hui était la Fête nationale du cheesecake aux USA!.....un de mes desserts préférés!.....

J'aurais su plus tôt, je me serais précipitée sur mon Philadelphia et mes biscuits.....mais il est un peu tard et je préfère vous (re)présenter un cheesecake de saison, qui ne date que de 3 ans........




Cheesecake aux abricots:


  • 300g de biscuits Sprit
  • 300g de Philadelphia
  • 300g de ricotta
  • une dizaine d’abricots
  • 70g de beurre
  • 100g de sucre
  • 1 c à s de maïzena
  • 3 œufs
  • 30cl d’eau
  • 30g de sucre
  • 3 c à s de confiture d’abricots
  • 3 feuilles de gélatine


Laver les abricots et les couper en 2. Faire bouillir l’eau avec le même poids de sucre (30cl ou un peu plus pour recouvrir les abricots..) et y plonger les fruits pendant 3 minutes.

Les sortir de l’eau et les laisser égoutter. Faire encore réduire un peu le sirop.

Ecraser les biscuits, les mélanger au beurre. En tasser le fond d’un moule démontable et passer environ 10 minutes à 180°. Laisser refroidir.

Battre les fromages au fouet, y ajouter le sucre et la maïzena puis les œufs un par un, en mélangeant bien à chaque fois.

Retirer la peau des abricots (elle part toute seule) , les couper en morceaux et les ajouter au mélange précédent.

Verser sur la base de biscuit puis cuire 50 minutes à 180° puis laisser  autant de temps dans le four éteint.

Faire chauffer le sirop de pochage des fruits avec la confiture. Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide. Mixer le sirop d’abricots si il y a des morceaux, puis mélanger la gélatine bien essorée. Laisser refroidir, et quand la gelée commence à prendre, l’étaler à la surface du gâteau, non démoulé.

Laisser plusieurs heures, ou même une nuit, au froid avant de démouler.





Alors....demain....c'est la fête nationale de quoi?.....il faudrait que je me renseigne pour être prête cette fois ci...... 

lundi 28 juillet 2014

Un truc sauvage....et un qui peut l'être....ou pas....

Le thème du mois pour la photo de truc chez le Dr Caso, est : "Photographiez moi un truc sauvage.....

Une intense réflexion......et j'ai trouvé un peu d'inspiration....

Après avoir vu la mer pas mal agitée, il m'a semblé qu'il n'y avait rien de plus sauvage qu'une vague.....




On ne peut pas vraiment la dompter.....elle vient frapper les digues ou les rochers et déborde, inonde ou casse si on essaye de la contenir......

Si cette vague est bretonne, ce qui m'a fait penser à son côté sauvage est ce bateau rencontré dans le sud quelques jours après un coup de vent.....




Un peu triste quand même.....alors j'ajoute un autre truc sauvage que j'aime beaucoup photographier.....




Les plantes, fleuries ou non, qui poussent toutes seules dans des coins pas toujours très accueillants au premier coup d'oeil.....

Si vous voulez participer à la photo de truc et partager un truc sauvage, allez voir sur son blog les explications....



Une petite recette pour accompagner cette sauvagerie?.....du poisson, forcément.....celui ci peut être sauvage, mais on l'a maintenant "domestiqué".....disons plutôt qu'on en fait l'élevage.....




Du saumon.....celui ci est cuisiné sur les bons conseils de Nanou, au beuure d'agrumes et sirop d'érable...elle a aussi publié cette recette dans Yummy magazine. Si par le plus grand des hasards vous ne connaitriez pas encore cette revue numérique, gratuite, courrez vite la voir....enfin, cliquez vite....


La recette:


  • 4 pavés de saumon sans la peau
  • 2 pamplemousses roses
  • 1 orange
  • 2cm de gingembre frais
  • 2 c à soupe de sirop d'érable
  • 40g de beurre
  • sel, poivre 
Prendre les suprêmes d'un des pamplemousses en gardant le jus et les réserver (Nanou explique près bien comment faire...)

Presser l'autre pamplemousse et l'orange et mettre le jus, avec celui du 1er, dans une petite casserole, avec le sirop d'érable et le gingembre râpé. Porter à ébullition, puis réduire le feu et laisser réduire de moitié, le jus devient un peu sirupeux. Ajouter alors le beurre bien froid coupé en petits morceaux, en mélangeant bien. Réserver.

Préchauffer le four à 200°. Mettre le poisson sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, saler et poivrer et cuire 10 minutes.

Servir les pavés avec la sauce, et du riz blanc. Ajouter les suprêmes de pamplemousse.




Délicieux.....



mercredi 23 juillet 2014

De l'utilité de la mémoire.....pour vous proposer une petite chose fraîche...

Les vacances sont terminées....retour au Nord, où il fait plus chaud qu'au sud d'ailleurs......

Pas grand chose comme nouvelle recette à vous proposer.....les salades de tomates, les concombres et les melons qu'on a consommés ces derniers temps n'étaient pas forcément dignes de publication.....et depuis mon retour, il y a eu plus de lessives que de cuisine....

Heureusement, il y a de la mémoire dans mon ordinateur.....qui contient des photos, des recettes, dont certaines attendent depuis longtemps que je les sorte de là.....

Et heureusement aussi, les autres blogueuses sont plus actives que moi et dimanche, Pitch à la fraise a publié une recette qu'elle avait trouvée chez Darya, sur son blog Tortore.......




Du labneh......

J'avais repéré cette même petite chose sympathique chez elle un an avant de me décider à la réaliser.... Le lien était aussi en mémoire dans l'ordi......et d'autres blogs, La cuisine de quat sous de Ciorane, par exemple, en ayant présenté, ma mémoire personnelle s'est réveillée et j'ai testé!.....

C'est en fait quelque chose de très courant au Moyen Orient, mais que mes papilles n'avaient jamais découvertes.....

On peut en faire une version salée, mais ma gourmandise a pris le dessus.....et c'est du miel et des pistaches qui l'ont accompagné....

La recette:


  • Yaourt grec entier
  • passoire à grille fine
  • linge fin, ou torchon, ou papier absorbant
  • sel pour la version salée
  • miel pour la version sucrée
  • pistaches non salées
Tapisser la passoire du linge, y verser le yaourt, et laisser égoutter au froid toute une nuit. Le lendemain, récupérer le labneh, le mettre dans un bol ou une boite hermétique et conserver au frigo jusqu'au moment de le consommer.

Torréfier rapidement les pistaches au four ou dans une poêle à sec.

Servir le labneh avec un peu de miel et quelques pistaches.




En dessert ou au petit déjeuner....c'est divin!....

Et pour les versions salées, je vous laisse aller voir chez mes inspiratrices.....



jeudi 17 juillet 2014

Moi j'aime mieux les sardines!....

Soyons honnête.....mon sport préféré à la plage est la lecture de polars sous le parasol.....

Mais j'aime aussi marcher dans l'eau tout le long du bord, il parait en plus que c'est très bon pour la circulation.....

Et bien voilà qu'il y a quelques jours elles ont fait leur débarquement!.....




Bon, celles là sont toutes petites....mais je sais par expérience qu'elles n'en sont pas moins cuisantes.....et dans l'eau on ne les voit pas.....MrD a beau me dire qu'il nage sans problème, je vois bien que certains reviennent en courant se frotter le pied ou le bras avec du sable en grimaçant.....alors je reste assez prudente dans mes immersions.....

Pour beaucoup d'enfants, le ramassage de ces petites bestioles est devenu une grande activité, avec les pelles ou les seaux qui servent aussi aux pâtés....la paire de tongs utilisée en pince semble aussi efficace....

Je sais, ce sont des créatures maritimes qui ont plus de droits que moi de fréquenter cet élément.....mais il y en a qui sont nettement plus sympathiques.....

Prenez les sardines par exemple!.....elles ne font de mal à personne et en plus elles sont délicieuses!....




Là, elles sont accommodées selon une recette de Mamina, un peu modifiée en raison de ce que j'avais ou non sous la main....

Crème de sardines aux tomates séchées et au persil:


  • 2 boites de sardines à l'huile
  • 1 barquette de St Moret
  • 1/2 pot de ricotta
  • 5 ou 6 pétales de tomates confites à l'huile
  • jus d'1/2 citron
  • persil haché surgelé
  • 5 baies moulues
Mélanger à la fourchette le St Moret et la ricotta, écraser grossièrement les sardines et les ajouter au fromage. Ajouter les pétales de tomates coupées en morceaux, le persil, le jus de citron et donner quelques tours de moulin de 5 baies. Mélanger le tout.

Mamina utilisait du vrai persil plat et ajoutait du piment fumé, quant au citron il était vert.....et je n'ai pas trouvé de Philadelphia au petit supermarché.....je vous laisse aller voir chez elle la recette originale....




Vous voyez là cette crème tartinée sur un bon pain et accompagnée d'autres éléments de notre déjeuner de ce jour là.....on fait assez simple le midi.....

Quant aux méduses, je ne sais pas si ça se consomme.....pas très envie d'essayer.....

dimanche 13 juillet 2014

Même au sud le ciel n'est pas toujours bleu.....mais les plats sont parfumés....

Tout d'abord un petit billet météorologique pour essayer de consoler un peu ceux qui ont semble t-il un temps de Toussaint en ce début juillet....

Même là où parait-il le temps est continuellement beau, il y a des ratés.....




Et en ce moment même, si je suis bien sur la terrasse pour rédiger ces quelques lignes, je supporte facilement un gilet.....si, si....

Bon, ne nous plaignons pas.....ça ne dure pas toujours bien longtemps.....le vent se charge de balayer les nuages en général.....après les avoir apportés....

Et on peut toujours profiter d'un temps un peu moins souriant pour visiter une exposition par exemple....

Dans la mosaïque, en bas à droite, c'est l'entrée de la Villa Noailles. La maison est elle même intéressante pour son architecture et l'histoire de ses propriétaires, et en plus, vous avez un aperçu des trouvailles de jeunes designers qui ont participé il y a quelques jours à Design Parade, un festival international....




La vue sur Hyères et les îles est magnifique depuis les terrasses....




Et des fauteuils, design forcément, vous y accueillent pour récupérer de la grimpette nécessaire pour arriver jusque là.....on peut y aller en voiture, je vous rassure, mais c'est tellement plus joli à pieds en traversant le magnifique jardin.....

Passons à la cuisine.....

Et la petite recette parfumée que je vous propose a ses origines, au moins son inspiration, encore plus au sud que mon lieu de vacances.....




Ce sont des croustillants aux épinards, chèvre et coriandre....

La recette:


  • 10 feuilles de bricks
  • 1 sachet d’épinards (voir explication plus bas...)
  • 1 oignon
  • 1 poignée de coriandre fraiche
  • 2 gousses d’ail
  • 2 oeufs
  • 1 fromage de chèvre frais de 150g
  • 1 c à s de ricotta 
  • huile d’olive
  • poivre


Nettoyer les épinards et les couper grossièrement. Éplucher et émincer l’oignon. Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon dans un peu d’huile d’olive et quand il devient transparents, ajouter les épinards. Cuire en remuant souvent, jusqu’à ce que l’ensemble soit bien réduit. Laisser refroidir.

Nettoyer et ciseler la coriandre. Éplucher l’ail.

Battre les oeufs, mélanger avec le chèvre, la ricotta, la coriandre, l’ail écrasé au presse ail et le mélange aux épinards. Poivrer, saler si nécessaire.

Couper 2 feuilles de bricks en 4. 

Prendre une feuille de brick, la huiler au pinceau et mettre au centre un des quarts de feuille. Ajouter par dessus une cuillerée de mélange aux épinards et refermer la feuille en un petit paquet, fermé par un cure dent. Faire de même avec les feuilles restantes. Les déposer sur une plaque recouverte d’un papier cuisson et cuire environ 25 minutes au four à 180°.




Une petite explication en ce qui concerne la quantité d'épinards.....je parle d'un sachet....c'est parce que je ne sais pas du tout le poids que ça fait: J'ai reçu les épinards dans mon Biocabas, ils étaient dans un sac en plastique comme ceux des légumes au supermarché.....et je ne pense jamais à peser avant de préparer mes légumes.....

Ces croustillants au goût du sud ont été cuisinés au Nord......toujours peu de trouvailles culinaires à vous faire partager de ces vacances qui se terminent bientôt..... 

mercredi 9 juillet 2014

Un peu de tourisme patriotique et une tarte de saison.....

Encore quelques balades les jours derniers.....et quelques découvertes....

D'abord, un endroit qui nous a accueillis pour une visite, et nous a laissé découvrir quelques lieux rarement vus du commun des mortels jusqu'à présent.....

Une plage privée.....





Un joli jardin escarpé....




Une vue assez sympathique.....




Une maison somme toute assez simple.....




Bien qu'au sommet d'un château......




Vous aurez alors peut être reconnu le château de Brégançon, qui a abrité longtemps les vacances de certains de nos présidents, mais qui maintenant est ouvert à la visite des simples touristes....

C'est intéressant, on ne peut photographier l'intérieur, du moins les quelques pièces visitables, mais je peux vous dire que ce n'est pas si luxueux qu'on pourrait s'imaginer, et que je n'ai pas forcément les mêmes gouts décoratifs que certaines de nos anciennes premières dames......

Pour y aller, il faut retenir à l'office du tourisme de Bormes les mimosas, en y allant ou sur internet, aucun billet n'est délivré sur place....

Une autre de nos découvertes s'est faite hier, jour de fort mistral....et ça empire encore aujourd'hui, mais au moins il fait beau.....on ne peut pas tout avoir....

Bref, il a fallu prendre un bateau, moi qui n'ai pas vraiment le pied marin.....mais heureusement, la rade était un peu moins agitée que la pleine mer et la visite valait le déplacement....surtout quand on se trouve tout petits face à un tel engin....




Ceci a terminé notre tourisme patriotique ou présidentiel, comme vous voudrez.....même si on n'est pas vraiment fanatique de l'armement ça vaut la peine d'être vu......

Et pour en revenir à des choses plus nourrissantes, je vous propose une tarte salée de saison.....



Elle est aux courgettes, tomates et mozarella.....

Même si elle contient des ingrédients qui sont la base de notre alimentation de vacances, l'honnêteté m'oblige à dire qu'elle a été fabriquée à la maison il y a un certain temps.....

La pâte est à l'huile d'olive, selon une recette d'Edda, du blog Un déjeuner de soleil

Tarte aux courgettes, tomates et mozarella:


  • 250 g de farine T55
  • 4 cl d'huile d'olive vierge extra
  • 1 oeuf (60 g)
  • 1 càc de sel
  • 2-3 cs d'eau froide
  • 4 petites courgettes
  • 3 tomates
  • 1 bel oignon rouge
  • 2 gousses d'ail
  • 2 piments doux
  • Huile d'olive
  • Sel, 5 baies moulues
  • Tomates confites maison au thym et romarin( une douzaine de morceaux) ou tomates confites du commerce
  • 2 œufs
  • 1 c a s de maïzena
  • 10cl de crème fraîche
  • Une grosse boule de mozzarella
Faire d'abord la pâte en mélangeant la farine avec le sel et l'huile d'olive. Ajouter l'oeuf et bien mélanger, ajouter un peu d'eau et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit souple et homogène.

La mettre en boule, la recouvrir d'un film plastique et la garder au frais au moins 2 heures.


Faire revenir l'oignon et les courgettes en rondelles, ajouter les tomates pelées et coupées en petits morceaux, l'ail et le piment coupes en très petits morceaux et laisser cuire jusqu'à ce qu'il n'y ait quasiment plus de jus.


Ajouter les tomates confites, coupées en morceaux.

Battre les œufs avec la crème et la maïzena et mélanger aux légumes. Assaisonner à votre goût.

Etaler la pâte dans un moule et y verser le mélange, recouvrir de morceaux de mozarella puis cuire environ 35 minutes au four à 190°.



Elle donne une photo un peu brouillonne, mais elle est très bonne cette tarte......elle est assez juteuse, mais la pâte à l'huile d'olive convient bien pour ne pas avoir un fond un peu détrempé.

Je me demande d'ailleurs ce qu'ils mangeaient à Brégançon.....on n'a pas visité les cuisines......

dimanche 6 juillet 2014

Voici des fleurs....des racines.....et des flans....

D'accord....peut être pas très poétique le titre......mais il est bien raccord avec le sujet, vous allez voir.....

Les fleurs d'abord....je ne me lasse pas de les photographier.....

Alors quand on me lâche dans un magnifique jardin, on peut s'attendre à un certain nombre de photos.....

Et bien pas tant que ça, figurez vous....car nous sommes bien allés nous promener au Domaine du Rayol Canadel, mais j'ai bien lu et écouté les explications (ils ont des audioguides très bien faits....) et j'ai appris que la végétation du sud fleurit très peu en été......elle économise l'eau voyez vous.....

Pourtant, il y a toujours quelques plantes qui font leurs intéressantes....




On était en tout début d'été.....

En tous cas, c'est un endroit que je vous conseille si vous passez dans le coin......

Pour ce qui est des racines, c'est avant de partir en vacances que je les ai immortalisées.....



Des radis.....c'est aussi joli qu'une fleur, non?......ils sont ici accompagnés de petits oignons frais pour un bouquet gourmand....




Et avec tout ça, vous pouvez faire de jolis petits plats.....




Petits flans aux radis et oignons nouveaux:


  • 1 botte de radis
  • 3 oignons nouveaux
  • 1 barquette de Philadelphia (150g)
  • 4 oeufs
  • 2 c à s de Maïzena
  • un peu de lait
  • 90g de parmesan
  • sel, 5 baies moulues, un peu de piment de cayenne
  • un peu d’huile d’olive pour les moules


Éplucher les radis, les laver et les couper en rondelles.

Laver et émincer les oignons nouveaux.

Battre les oeufs, ajouter le Philadelphia et bien mélanger. Délayer la Maïzena dans un peu de lait et l’ajouter au mélange avec sel, 5 baies moulues et épices.

Râper le parmesan. En ajouter la moitié au mélange précédent, ainsi que les radis et oignons.

Répartir dans 4 terrines légèrement huilées et recouvrir du reste de parmesan.


Cuire environ 30 minutes à 180°.




Avant cuisson....c'est une jolie mosaïque, non?....

C'est quand même meilleur cuit, chaud ou tiède, à votre convenance.....je n'ai pas gouté froid, vous me direz si vous testez.....